Mathilde

Comment McDonald’s a frôlé la banqueroute aux JO de 1984

Les Jeux olympiques de 1984 ont eu lieu à Los Angeles. Comme à chaque édition ou presque au XXe siècle, le monde entier s’attend à une compétition acharnée entre les deux pays les plus puissants : les États-Unis et l’URSS. Mais cette année-là, le bras de fer n’aura pas lieu. En effet, les communistes décident de boycotter la quinzaine sportive sur fond de Guerre froide. Cette décision a privé des centaines

Charles de Gaulle : la République, c'est moi !

Né à Lille le 22 novembre 1890 dans une famille bourgeoise chrétienne, promu général de brigade à titre temporaire en mai 1940, sous-secrétaire d’État à la Guerre dans le cabinet Reynaud en juin suivant, personnage à la destinée exceptionnelle, de Gaulle refusa l’armistice et lança de Londres, le 18 juin, un appel historique à la résistance. Devenu chef du gouvernement provisoire à la Libération, il démissionna en 1946. Quand iI

Georges Pompidou : le secret en credo

Directeur du cabinet du général de Gaulle (1958-1959), Premier ministre (1962-1968), Georges Pompidou devint président de la République en 1969, 53 jours après l’intérim d’Alain Poher, mais décéda en cours de mandat. Il poursuivit la ligne diplomatique du général de Gaulle et ses objectifs économiques. Portrait Fils d’un d’instituteur et d’une institutrice du Cantal, normalien, ancien professeur, ancien banquier, « romain de face et bourbonien de profil », Pompidou avait

Valéry Giscard d'Estaing : la prestance d'un président... pharaonique !

Fondateur du groupe des Républicains indépendants (1962), ministre des Finances sous la présidence du général de Gaulle et de Pompidou, Giscard d’Estaing fut président de la République pendant un seul mandat (1974-1981), puis président de l’U.D.F. – qu’il fonda en 1978 – de 1988 à 1998. En politique étrangère, il renforça notamment l’axe Paris-Berlin pour favoriser l’Union européenne et maintint la politique proarabe initiée en 1967. À la suite du

Le « choix divin » à l’origine du sport national américain

Rien n’est plus américain que le baseball. Depuis le premier match officiel joué à Hoboken (New Jersey) en 1848, ce sport de balle traditionnel est resté remarquablement uniforme. Ce que nous connaissons, comme les neuf joueurs par équipe et les neuf tours de batte par match, fait partie du baseball depuis ses premières règles officielles, publiées en 1857, à peine une décennie après l’existence du jeu. Mais aucune règle n’a

René Coty : le passeur de flambeau

Coty assista aux premières pertes de l’empire colonial (Indochine, Maroc, Tunisie) et au début de la guerre d’Algérie. Doué d’un sens aigu de l’État, il s’effaça volontairement pour céder la place au général de Gaulle, facilitant ainsi la transition entre la IVe République épuisée et la Ve. Portrait Avant d’être élu président, le 23 décembre 1953, à l’âge de 71 ans, Coty était avocat et liquidateur de sociétés commerciales au

D’heureuses retrouvailles

L’expédition Lewis et Clark (de 1804 à 1806) ou expédition de Lewis et Clark est la première expédition américaine à traverser les États-Unis à terre jusqu’à la côte pacifique. Thomas Jefferson, troisième président des États-Unis de 1801 à 1809, avait convaincu le Congrès d’attribuer 2 500 dollars de l’époque au projet.

Deux mères, deux femmes : deux frères, deux peuples.

Rester stérile rendait Sara malheureuse. Une malédiction… Alors qu’Abraham avait reçu la promesse divine d’être le père d’une « multitude ».
Comme c’était convenu par les mœurs et les lois du temps, Sara présenta à Abraham sa servante Agar, une Égyptienne, pour qu’il couche avec elle et qu’elle engendre un enfant à sa place. Agar étant l’esclave de Sara, cette dernière serait la mère de l’enfant à naître. Seul le ventre d’Agar serait sollicité.