Mathilde

Charles V de France et Jeanne de Bourbon, la malédiction de la consanguinité

C’est en 1350 que Charles de Valois épouse Jeanne, fille du duc de Bourbon. Le premier enfant du couple, une fille prénommée Jeanne décède en 1360 à  l’âge de 3 ans. Suivent Bonne et Jeanne, deux autres filles qui meurent en bas âge. Né en 1368, le jeune Charles se porte bien, mais Marie, qui arrive deux ans après lui, décède à l’âge de 7 ans. Viennent ensuite un autre garçon, Louis, et Isabelle, qui meurt à son tour à 5 ans.

La dame en fer

Et si cette idée incroyable qui émergea de l’esprit de Victor Lustig de vendre au plus offrant un joyau du patrimoine national n’était en fait pas aussi originale que cela ?

La comtesse de Ségur complètement mutique

Est-ce dû au comportement de son mari Eugène, tellement occupé à courir les jupons qu’il ne prend même pas la peine de venir rendre visite à sa femme et à leurs huit enfants ? Ou bien lui aurait-il transmis l’une de ces maladies vénériennes contractées lors de ses nuits chez des femmes de mauvaise vie ? Toujours est-il que la pauvre comtesse souffre de fréquentes crises de nerfs, aux conséquences dévastatrices. Dans ces phases de plus en plus longues et douloureuses, cette femme pourtant brillante et vive souffre d’un mutisme complet, ne pouvant plus prononcer un seul mot. Une situation qui l’oblige à communiquer avec son entourage à l’aide d’un morceau de craie et d’une ardoise où elle écrit ce qu’elle ne peut pas dire.

Louis XVI a mis 7 ans avant de consommer son mariage

Le Dauphin Louis a 16 ans lorsqu’il épouse Marie-Antoinette de Habsbourg-Lorraine, le 14 mai 1770. Certes, c’est assez jeune, mais ni la jeunesse ni le grand âge n’ont jamais empêché un roi de France de s’adonner au plaisir ! Le futur Louis XVI, lui, ne semble pas pressé. Ces choses-là ne l’intéressent pas. Plusieurs mois après les noces, il n’a toujours pas honoré son épouse comme il se doit. Quant à parler d’un héritier évidemment… On en est bien loin !

Retour haut de page