Cache-cachembuscade : la compagnie perdue qui sauve l’Union

Cache-cachembuscade : la compagnie perdue qui sauve l’Union

Aussi brutale et passionnée qu’ait été la guerre de , des historiens tels que le célèbre Shelby Foote savaient qu’il était peu probable que les confédérés gagnent : l’ comptait deux fois plus de soldats et beaucoup plus de ressources que la .

L’une des rares possibilités qu’ont les confédérés de potentiellement gagner la guerre se présente à la bataille de Gettysburg, lorsqu’ils attaquent la colline de Little Round Top. Si les Confédérés prennent cette colline d’importance stratégique, ils contourneront les flancs de l’Union et compromettront sa position dans le paysage environnant.

La charge à la baïonnette de Joshua Lawrence Chamberlain est très connue. Certes, la tactique désespérée et peu orthodoxe amène de nombreux Alabamiens à se rendre, mais d’autres soldats rebelles se dirigent droit vers un mur pour se regrouper. Si jamais ils atteignent la position, la quantité de munitions qu’ils détiennent pourrait renverser le cours de la bataille et leur redonner l’avantage.

Mais par un pur coup de chance, derrière ce mur, il y a une quarantaine de soldats, dirigés par le capitaine Walter Morrill, qui se sont retrouvés coupés des lignes de Chamberlain quelques heures plus tôt. Pendant plus d’une heure, ces hommes se cachent si habilement que personne, Chamberlain compris, ne sait qu’ils se trouvent là.

Le barrage de balles qui s’ensuit fait encore plus de victimes confédérées. Ceux qui restent se rendent ou fuient. Les héros cachés de Little Round Top sauvent la mise et, en même temps, peut-être même l’Union.