USA

Franklin Roosevelt a emprunté la voiture d'Al Capone

En 1931, Al Capone fut condamné pour fraude fiscale et sa Cadillac fut confisquée et stockée dans un entrepôt du ministère du Trésor. C’est alors que, le 7 décembre 1941, juste après que les avions japonais eurent bombardé par surprise la base navale de Pearl Harbor, elle fut amenée à la Maison-Blanche et devint la voiture officielle du président Franklin D. Roosevelt. Le président, en effet, devait se rendre au

Betty Lou Oliver... deux fois survivante le même jour !

  Le 28 juillet 1945, un avion s’est écrasé dans l’Empire State Building : un bombardier B-25 qui effectuait une mission de routine, affrétant des militaires du Massachusetts à New York. Le capitaine William F. Smith, qui avait dirigé certaines des missions les plus dangereuses de la Seconde Guerre mondiale sur le théâtre européen, était le pilote. La journée était brumeuse. Smith a appelé l’aéroport LaGuardia et a demandé l’autorisation d’atterrir.

John Fitzgerald Kennedy : Héros de guerre ?

Le 2 août 1943, le patrouilleur américain PT-109 est coupé en deux par un destroyer japonais au large des îles Salomon. Malgré ses blessures, l’homme aux commandes, un certain John F. Kennedy, réussira héroïquement à sauver son équipage. Cet acte de bravoure vaudra au futur président américain la médaille de la Marine. Pourtant, pour le général Mac Arthur ou l’amiral Nimitz, c’est plutôt devant le Conseil de guerre qu’il aurait dû passer…

Daniel Boone : l’homme qui ouvrit la porte du Far West

À la naissance de Daniel Boone, en 1734, les États-Unis ne couvrent même pas le tiers de leur territoire actuel. Les premiers émigrés venus d’Europe se sont concentrés, on l’a dit, le long de la côte atlantique, du Canada à la Floride, où ils ont commencé à bâtir leurs premières cités.