Sciences

François Reichelt, le parachutiste qui se tua devant les caméras

François Reichelt était un tailleur français du début du XXème siècle, qui fabriqua un costume parachute. Pour prouver la qualité de son invention, il sauta du premier étage de la Tour Eiffel. Malheureusement, le test ne fut pas concluant et c’est la mort qui l’attendit en bas, puisqu’il chuta directement sans même planer. Toutefois, il connut la notoriété posthume car l’essai fut filmé.

Les 79 Lunes de Jupiter - Histoire d'une découverte

Si la Terre possède un seul satellite, la Lune, Jupiter est la planète en possédant le plus dans le système solaire avec 79 satellites naturels. Ce nombre évolue au gré des découvertes scientifiques, ainsi 12 satellites supplémentaires furent découverts l’été dernier.
Seulement deux planètes du système solaire n’en possèdent pas, les deux plus proches du Soleil : Mercure et Vénus.

Le chemin de fer : un monde spécifique

Réticences vaincues À l’avènement de Louis Napoléon, la France comptait 1950 kilomètres de voies ferrées et, en 1883, 18000. Pour réaliser cette prouesse, il avait fallu venir à bout des réticences de Thiers, persuadé que le rail n’avait aucun avenir, et surtout d’Arago, qui agitait l’épouvantail des maladies qui guettaient les voyageurs : pleurésie, épilepsie, explosion de la locomotive… Mais Napoléon avait lui-même donné l’exemple en revenant de Nice dans

Les naissances à la Renaissance

Accoucher d’un garçon à tout prix Engendrer un enfant était bien, faire des mâles était mieux, mais manifestement plus difficile. Pour les concevoir, les périodes zodiacales du Bélier, des Gémeaux et du Lion étaient estimées favorables, ainsi que toutes les fois où la lune était en phase ascendante. Sinon, plusieurs méthodes étaient proposées pour y arriver infailliblement. La première condition, selon Madame de Sévigné, était de « pratiquer joyeusement le

Vladimir Komarov, mort pour l'espace

En 1967, Vladimir Komarov fut envoyé dans l’espace à bord d’une capsule Soyouz-1. Malgré de nombreux soucis de fiabilité, le lancement de la capsule eut tout de même lieu dans un contexte de course à l’espace. Une deuxième capsule devait ramener le cosmonaute sain et sauf sur Terre, mais elle n’arriva jamais. Komarov rencontra des problèmes et fut obligé de ramener manuellement la capsule sur Terre, se tuant à l’atterrissage. Il fut la première personne à mourir lors d’une mission spatiale.

Auguste Piccard et les premiers assauts de l'homme dans l'espace

Kipfer, ingénieur suisse, assistant du Professeur Piccard à l’Université de Bruxelles, trottine derrière le savant à longues enjambées, se dirige vers un gigantesque ballon, gonflé à l’hydrogène qui tire tant qu’il peut sur les cordes que retiennent une centaine de personnes. Accrochée à son extrémité inférieure, une sphère d’aluminium qui, en comparaison, semble minuscule, oscille doucement.

Une proposition de loi pour arrondir... Pi !

En 1897, les sénateurs de l’Indiana aux Etats-Unis ont soumis au vote une loi qui aurait du « attribuer » à Pi la valeur arrondie de 3,2. Heureusement pour l’assemblée (et pour les mathématiques américaines), un professeur de l’université de Purdue se trouvant présent le jour du vote s’y opposa et réussit à se faire entendre.

Le "moustique" qui a gagné la guerre

L’avion britannique Mosquito a joué un rôle décisif pendant la Seconde Guerre mondiale, car il était un des avions les plus rapides de l’époque, et un des meilleurs bombardiers. Pourtant, en terme technologique, il était assez rudimentaire, car il était presque entièrement construit en bois contre-plaqué, ce qui en fit également le premier avion furtif de l’Histoire.

Ils l'ont dit sur la Lune

Les premiers mots de Neil Armstrong sur la Lune sont restés célèbres, mais on se souvient moins de ceux de ses successeurs. Pete Conrad (Apollo 12) déclara « C’est un petit pas pour Neil, mais pas pour moi », Alan Shepard (Apollo 14) « La route a été longue, mais nous y sommes ! » et David Scott (Apollo 15), plus philosophe « Alors que je me tiens ici dans les merveilles de l’inconnu à Hadley, je crois réaliser qu’il y a une vérité fondamentale de notre nature. L’Homme doit explorer. Et ceci est l’exploration à son summum. »

Quand Napoléon "invente" la boite de conserve

Napoléon a indirectement contribué à l’invention des conserves : pendant ses campagnes, le scorbut causait de lourdes pertes aux troupes. En 1795, le gouvernement promit une récompense contre un procédé pour conserver les aliments frais et sains. 15 ans après, le prix était décerné à Nicolas Appert. On utilise encore son procédé, l’appertisation, aujourd’hui.