XVIIIe siècle

Mode et coquetterie au XVIIIe siècle

Au siècle des boudoirs et de la galanterie, comme dans l’art et la littérature, la mode et l’apparence physique se libérèrent des règles pesantes du Grand Siècle pour se couvrir, dans une société théâtrale, d’artifices de manière aussi débridée que savamment étudiée. L’essentiel était de plaire à tout prix. Le mouvement sera bafoué par le puritanisme révolutionnaire. Punks Dans les années 1770-1780, c’est la chevelure qui connut le comble de