Confinement – La sélection de livres Curieuses histoires

En cette période particulière de confinement, plus que jamais, nous avons besoin de lire et de nous évader. Voici une sélection d'ouvrages choisis avec soin par l'équipe Curieuses Histoires pour continuer à découvrir l'Histoire !

Non ! Ceci n'est pas un livre d'Histoire. C'est le livre d'une histoire... qu'on ne raconte pas, celle du destin d'Abraham Rajchman, extrait du néant d'un siècle, broyé par une époque où l'horreur triomphait, où seule la grisaille habitait les âmes. A des années-lumière de l'image d'Epinal de la Résistance, ces ombres de l'armée des ombres, dont il est question ici, étaient animées d'une foi que tous avaient crue inébranlable. Et puis, il y a Bruxelles sous la botte, ville des nuits de l'Occupation, de hontes, de lâchetés, de compromissions et parfois d'héroïsme, pavés glissants des destins, attendant que la victoire enfin allume l'horizon et... obscurcisse les mémoires. Nuit de quatre ans peuplée d'imperméables froissés, de manteaux de cuir, de chapeaux taupés, d'inquiétantes tractions avant. D'un bistro de La rue des Tanneurs au siège de la Gestapo de l'avenue Louise, en passant par les rues de Saint-Gilles, les trams, les cafés de la porte de Halle ou de la Bourse, c'est à Bruxelles que tout se joue, pendant les années terribles, mortel théâtre d'ombres de l'Orchestre rouge où gestapistes et résistants se livrent une guerre sans merci. Qui a trahi ? Pourquoi ? Qui a tenu sous la torture ? Qui a parlé ? Pourquoi basculer dans la collaboration ? Les archives soviétiques et celles récemment déclassifiées du MI5 permettent enfin de retracer l'histoire de ceux que l'on ne voit pas, qu'on ne doit pas voir... qu'on ne veut pas voir... et dont, pourtant, le destin éclaire l'histoire, notre histoire... et, plus encore, nous livre des vérités, de lourds secrets soigneusement cachés.

Editions Jourdan sur Amazon.fr

Découvrez les grandes dates de l'Histoire de France dans ce livre Pour Les Nuls inédit ! Les événements sont classés par ordre chronologique pour visualiser au mieux les grandes périodes de l'Histoire de France et être moins Nul.

1568. Un ancien compagnon de Cortés, Bernal Díaz del Castillo, écrit, à la fin de sa vie, L'Histoire véridique de la conquête de la Nouvelle-Espagne, considérée encore aujourd'hui non seulement comme un document de première main, mais comme un authentique chef-d'œuvre littéraire, qui met en scène, sur fond de volcans mexicains, des conquistadores, des franciscains, des courtisans, des guerriers indigènes... Voilà la version officielle. Mais elle ne résiste pas à l'examen approfondi auquel se livre Christian Duverger. Alors surgit une énigme : qui est cet homme qui se cache dans l'ombre ? Quel est son dessein ?

L'histoire des jardins, c'est celle de l'homme ? : elle en reflète la culture, les savoirs, les utopies et les modes. En s'appuyant sur une iconographie riche et souvent inédite, Philippe Prévôt retrace toute l'évolution des jardins, depuis les mythiques jardins de Babylone jusqu'aux jardins verticaux de Patrick Blanc. À côté d'une présentation claire et synthétique des grands moments classiques du jardin, Philippe Prévôt met l'accent sur l'histoire du jardin en France et aborde des aspects souvent moins connus comme, par exemple, l'art des rocailleurs au XIXe siècle, les jardins Art déco, ou l'histoire des potagers. Le livre s'achève par une présentation des grands créateurs de jardins.

8 mai 1945. En pleine débâcle de la Wehrmacht, Aloysius Pappert, jeune officier allemand de 20 ans, prend la tête de ce qui reste de sa compagnie dans l'espoir d'échapper à l'Armée rouge, traverser la Tchécoslovaquie et se rendre aux Américains. Il échappe miraculeusement à un ultime tir de char russe qui décime les soldats qui l'accompagnent. Commence pour lui une nouvelle épopée qui le conduira à la captivité dans les camps soviétiques… Aloysius Pappert vit alors une étrange aventure : longs déplacements en train, mouvements d'un camp à un autre et, plus largement, passage du régime nazi moribond au monde du communisme russe. Un exode où pourtant la foi du jeune Allemand ne faiblit pas. Ces Mémoires enrichissent non seulement la connaissance des condi­tions de vie concrètes des soldats allemands durant la Seconde Guerre mondiale, mais se présentent aussi comme une remarquable profession de foi qui transmet une force inégalable.

Le siège de Breslau (de février à mai 1945) et la résistance surprenante de cette grande ville située sur l'Oder constituent un épisode peu connu de la Seconde Guerre mondiale. Alors que l'armée allemande bat en retraite sur tous les fronts, la capitale de la Silésie, encerclée par la 6` armée soviétique, tient tête à l'ennemi. L'ouvrage de Jacques Bressler est la première étude consacrée, en France, à cet ultime exploit de la Wehrmacht. L'auteur décrit avec précision les opérations militaires qui se déroulent tout au long de ce siège épique. Il évoque aussi les aspects méconnus d'un affrontement qui va durer plus de 80 jours : le drame de l'évacuation des civils se déroulant au coeur d'un hiver glacial; le succès du pont aérien qui, jusqu'à la fin, ravitaille la garnison et évacue les blessés; l'action des cellules clandestines du parti communiste; le rôle des femmes dans la défense de Breslau. Outre l'héroïsme des unités allemandes qui tiennent encore la ville alors que Berlin est tombé, Jacques Bressler souligne le courage de la plupart des 100000 civils demeurés sur place. Leur fidélité et leur discipline ont largement contribué à faire de Breslau une forteresse imprenable" et à bâtir sa légende.

 

Recevez chaque mois un e-book "HISTOIRE" en vous inscrivant gratuitement à notre lettre d'information.

À lire sur tous les supports électroniques.

Inscription réussie, merci !

Retour haut de page