Les dilatateurs rectaux du Dr Young, efficace contre l’acné et la constipation ?

Au début du siècle passé, une bien curieuse publicité, destinée à la profession médicale, ventait les mérites d’un dilatateur rectal conçu par le docteur Young. Ce produit est toujours accepté et considéré comme utile pour certains traitements, mais leur prétendue efficacité à toutes épreuves en a fait un outil de charlatan.

Brevetés en 1892 par Frank E. Young

Après le Pure Food and Drug Act de 1906, les promoteurs américains de médicaments devaient faire très attention à ce qu’ils disaient dans leurs publicités et sur leurs emballages, mais cela ne s’appliquait pas aux dispositifs médicaux non médicamenteux. Les dilatateurs, brevetés en 1892 par Frank E. Young, mais peu connus avant le début du XXe siècle, ont été présentés comme un remède radical contre les hémorroïdes et la constipation. L’idée était que des muscles bien entraînés dans la zone rectale seraient capables de faire face au plus solide des solides. Les publicités dans les journaux de 1907 et 1908, quotidiens destinés aux joueurs et aux quidams plutôt qu’aux médecins, comprenaient des promesses telles que : guérit même les pires cas ; guérison garantie ; guérison positive et durable. S’il s’agissait d’un médicament, de telles garanties absolues auraient causé des problèmes aux fabricants.

 

Un jeu de dilatateurs rectaux du Dr Young.

Pour profiter des avantages de ce traitement, voici ce qu’il fallait faire : Avant tout, trempez le dilatateur dans de l’eau chaude puis lubrifiez l’extérieur du dilatateur avec le Piloment du Dr Young ou, si vous n’en avez pas, avec de la vaseline. Ensuite, en position accroupie ou en position couchée sur le côté avec les genoux relevés, insérez doucement l’engin dans votre rectum jusqu’à la bride ou le rebord. Maintenez-le en place une minute et les muscles anaux le retiendront sans effort. Asseyez-vous ou allongez-vous et laissez-le reposer pendant une demi-heure, voire une heure pour obtenir les meilleurs résultats. Dix minutes, néanmoins, peuvent déjà vous être bénéfiques si vous n’avez pas beaucoup de temps. Lorsque vous êtes prêt à passer à la taille supérieure, il est préférable d’utiliser d’abord, et ce pendant quelques minutes, la taille que vous aviez utilisée auparavant, en l’insérant et en la retirant à plusieurs reprises.

Au cas où vous vous poseriez la question, le grand dilatateur mesurait dix centimètres de long et deux centimètres de diamètre. Bien qu’au début du siècle ils étaient en caoutchouc, on les a ensuite fabriqués en bakélite et leur forme a changé de sorte que la bride en bas soit plate et que les dilatateurs puissent se maintenir debout.


Journal médical de Detroit, Aout 1905

Ce n’est qu’en 1938 que la nouvelle loi fédérale américaine sur les aliments, les médicaments et les cosmétiques a commencé à englober la vente de dispositifs médicaux. Une fois mise en vigueur, il n’a pas fallu longtemps pour que les dilatateurs attirent l’attention des tribunaux. En 1940, une cargaison de dilatateurs et de leur lubrifiant, Piloment, a été saisie à New York et le procureur américain du district sud de New York a porté plainte contre eux, sous prétexte qu’ils étaient mal étiquetés.

Efficace contre l’acné ?

Les erreurs pointées sont liées aux affirmations selon lesquelles les dilatateurs guériraient de façon permanente la constipation et les hémorroïdes, qu’ils avaient de nombreux autres avantages, notamment la promotion d’un sommeil réparateur et l’amélioration de l’acné, de l’urticaire et de l’anémie, et que les instructions vous conseillaient de ne pas avoir peur de les utiliser le plus souvent possible.

L’audience a reconnu que ce serait dangereux pour la santé si l’engin était utilisé avec la fréquence et la durée prescrites, recommandées ou suggérées dans l’étiquetage suivant, et le produit a été condamné et détruit.

Cet été voyagez autrement

Retour haut de page