Les 79 Lunes de Jupiter – Histoire d’une découverte

Les 79 Lunes de Jupiter - Histoire d'une découverte

Si la Terre possède un seul , est la planète en ayant le plus dans le système solaire avec 79 lunes joviennes.

Ce nombre évolue au gré des découvertes scientifiques, ainsi 12 corps célestes supplémentaires furent identifiés l’été dernier. Selon l’historien chinois Xi Zezong, le premier enregistrement d’une jovienne date de -364 et est mentionné dans une note de Gan De, un astronome chinois, qui aurait identifié une étoile rougeâtre. Cependant, c’est Galilée qui a observé les premiers satellites avérés de Jupiter en 1609. En janvier 1610, il aperçoit les quatre entités géantes qui portent son nom grâce à sa lunette. Ses résultats sont publiés deux mois plus tard. En 1614, Simon Marius découvre lui aussi des Lunes et les baptise Ganylède, Callisto, Io et Europa. Il faudra attendre 1892 pour qu’un autre satellite soit mis à jour, par E. Bernard, Amalthea. À l’aide de la photographie télescopique, de nouvelles trouvailles ont rapidement suivi au cours du XXe siècle. Himalia a été vue pour la première fois en 1904, Elara en 1905, Pasiphaé en 1908, Sinope en 1914, Lysithée et Carme en 1938, Ananke en 1951, et Léda en 1974. Au moment où les sondes atteignaient Jupiter, vers 1979, 13 lunes avaient été découvertes, sans compter Themisto, qui avait été repérée en 1975, mais avait été perdue jusqu’en 2000 en raison de données d’observation initiales insuffisantes. Le vaisseau spatial voyager a trouvé trois autres satellites intérieurs en 1979 : Metis, Adrastea et Thebe. Rien de plus n’a été vu au cours des deux dernières décennies, mais entre octobre 1999 et février 2003, les chercheurs ont découvert, à l’aide de détecteurs, 34 autres satellites. Il s’agit de minuscules lunes, sur des orbites longues, excentriques, généralement rétrogrades, d’un diamètre moyen de 3 km, la plus grande n’ayant qu’une largeur de 9 km. On pense qu’elles ont toutes été capturées avec un astéroïde ou peut-être avec un corps de comète, éventuellement fragmenté en plusieurs morceaux. En 2015, 15 lunes ont été découvertes. Deux autres ont été décrites en 2016 par l’équipe dirigée par Scott S. Sheppard à la Carnegie Institution for Science, ce qui amène le total à 69. Le 17 juillet 2018, l’Union astronomique internationale a confirmé que les hommes de Sheppard avaient découvert dix satellites supplémentaires autour de Jupiter, ce qui porte le nombre total à 79. Parmi celles-ci, Valetudo, qui croise plusieurs joviennes aux orbites rétrogrades, créant une collision éventuelle, qui pourrait se produire dans quelques milliers d’années. Il est probable que d’autres minuscules lunes existent, mais ne soient pas découvertes, car elles sont très difficiles à détecter.

Seulement deux planètes n’en possèdent pas, les deux plus proches du Soleil : Mercure et Vénus.