Quand Jeanne de Bourgogne a tenté d’assassiner un évêque

Quand Jeanne de Bourgogne a tenté d'assassiner un évêque

L’auteur anonyme de la Chronique des quatre premiers Valois surnomme Jeanne de Bourgogne – mère de Jean le Bon – La mâle reine boiteuse et prétend qu’elle était « comme roi et faisait détruire ceux qui allaient contre son plaisir ». Le prélat Pierre Cauchon (1371-1442) ne dément pas ce tempérament par l’histoire suivante.

Un jour que l’évêque de Marigny rentrait de mission, la reine le reçut chaleureusement et l’invita à prendre un bain. Un peu inquiet, l’évêque en informa le duc Jean qui, connaissant les bontés de sa mère, voulut déjouer un éventuel piège en lui déclarant qu’il voulait se baigner aussi. La reine fit donc préparer deux bains. Mais quand Jean s’apprêta à entrer dans celui qu’elle destinait à Marigny, elle l’arrêta, fort heureusement pour lui. En effet, il plongea un chien dans l’eau et l’animal mourut sur le champ. Apprenant l’événement, Philippe VI flanqua une solide claque à sa tendre épouse.