Nietzsche

Plan à 3 platonique pour l’auteur de l’Antéchrist

Enfermé dans un irrémédiable mutisme, la moustache touffue et mal taillée, le regard perdu, l’esprit ailleurs… Friedrich Nietzsche s’éteint tragiquement à Weimar, en Allemagne, après avoir brusquement sombré dans la folie lors d’une scène dont l’histoire gardera tristement mémoire. En effet, 11 ans plus tôt, le philosophe de l’éternel retour se jette au cou d’un cheval que l’on bat dans une rue de Turin : il implore en sanglots qu’on épargne le pauvre animal. C’est le début d’une longue et pénible descente aux enfers.