Portraits exceptionnels

Napoléon Bonaparte est mort... à l'âge d'un an !

  Napoléon Bonaparte, le premier empereur des Français, avait un grand frère nommé également Napoléon. En effet, c’est en hommage à ce grand frère, mort à l’âge d’un an (1764-1765), que le futur empereur fut nommé ainsi. La date de la mort prématurée du bébé (17 août) proche de celle de la naissance de son illustre frère (15 août) a pu également y contribuer. C’est également en hommage à un

John Dee, au service secret de Sa Majesté

  James Bond n’est pas le premier homme à signer sous le nom de 007. En effet, bien avant lui, il y eut John Dee, un mathématicien, astronome et magicien du XVIe siècle, qui fut conseiller de la reine Élisabeth 1er et qui signait ses courriers par 007. Les deux zéros représentaient les yeux de la Reine et le sept la marque personnelle de Dee. Cet homme influent a ouvert

Simo Häyhä, l'homme qui en tua plus de 500 !

  Simo Häyhä n’a, d’apparence, rien d’un héros de guerre : il mesure moins d’un mètre soixante, est très timide et ne ferait pas de mal à une mouche. Mais cette dernière caractéristique n’est valable qu’en temps de paix. Lorsque l’URSS envahit sa Finlande, il se transforme en un redoutable guerrier. Redoutable comment ? Il tue, seul et avec comme unique arme un sniper, 505 ennemis en un peu moins de cent

Un bâtard à la cour d’Angleterre

  En 2012 à Leicester, on a découvert un cadavre plein de surprises. Il s’agissait de Richard III, roi d’Angleterre au XVe siècle. Les analyses ADN mettent le doute sur la légitimité de ses descendants. En effet, la reine Elizabeth II, le prince William et son fils, George, (sur qui ont été effectué les tests) ne sont pas ses descendants, ce qui veut dire qu’une reine a fauté entre temps.

George de la Tour : le peintre du roi

  Georges de La Tour est né le 13 mars 1593 à Vic-sur-Seille, dans la Moselle, et est mort le 30 janvier 1652 à Lunéville. Il s’agit d’un peintre s’étant installé le Duché de Lorraine (conquis par la France entre 1641 et 1648) pour y pratiquer son art. Ses peintures représentaient principalement des scènes religieuses sombres éclairées par une chandelle. Durant le 20e siècle, après plusieurs siècles où l’on n’a

Joseph Warren : le père de la Révolution

  Joseph Warren, né en 1741 et mort en 1775, était reconnu, à son époque, comme le véritable architecte de la Révolution américaine. Il était l’une des figures de proue de la « Tea Party » les plus connues de l’Histoire. Il a écrit une série de Résolutions qui a servi comme plan au premier Gouvernement américain autonome. Il a également fait le discours qui a déclenché la première bataille de la

Göring pourrait devenir « Juste parmi les Nations »

  Albert Göring (1895-1966) porte malheureusement le même nom de famille qu’Hermann, chef de la Luftwaffe (les forces aériennes allemandes) et le plus haut membre du NSDAP (parti nazi) à être condamné par le Tribunal de Nuremberg pour crimes de guerre. Rien d’étonnant à cela, puisqu’Hermann était le grand frère d’Albert ! Malgré tout, le cadet, homme d’affaires allemand, est connu pour avoir aidé des Juifs et des dissidents à survivre

Severiano de Heredia, le premier maire "noir" de Paris

  Le premier maire noir de Paris a été nommé en 1879. Severiano de Heredia, né à la Havane (Cuba) en 1836, était fils d’esclaves affranchis et fut élu  président du Conseil municipal de Paris, poste équivalent à celui du maire actuel. Il était naturalisé français depuis neuf ans. Ce poste a fait de lui le premier indigène du continent américain qui fut nommé au poste de maire de Paris

Mais qui était La Mauresse de Moret ?

  Louise Marie-Thérèse (1664-1732), également connue sous le nom de Mauresse de Moret, était une religieuse bénédictine française et a fait l’objet de nombreux récits datant du XVIIIe siècle dans lesquels elle était présentée comme la fille de la reine de France, Marie-Thérèse d’Espagne.  En réalité, ses origines sont toujours, à l’heure actuelle, entourée d’un grand mystère du principalement aux nombreuses visites qu’elle recevait du Roi et de ses sujets. Trois hypothèses