Wilson, le président secret

Wilson, le président secret

 

Les États-Unis ont déjà eu une femme à l'influence proche de celle d'un .

En effet, le 28e président des États-Unis, Thomas Woodrow Wilson (en exercice depuis 1913), se retrouva très diminué en octobre 1919 suite à un accident vasculaire cérébral qui le laisse à moitié paralysé. À cette époque, les États-Unis n’avaient ni ratifié le Traité de Versailles ni adhéré à la Société des Nations, tant le sentiment isolationniste de l’époque était fort.

Sa seconde femme (en effet, Ellen Wilson était décédée en 1914) et First Lady, Edith Wilson, géra de manière significative nombre de dossiers et avait une influence considérable en sélectionnant les sujets suffisamment importants que pour être traités par son mari alité, si bien qu’elle fut surnommée le président secret. Elle dirigea de facto la branche exécutive du gouvernement pour le reste du mandat du président, jusqu’en mars 1921. Dans My Memoir, publié en 1939, elle a qualifié son rôle d’intendance et a insisté sur le fait qu’elle a agi uniquement sur ordre des médecins de son époux qui voulaient préserver sa santé mentale. Certains historiens contestent sa version des événements, telle que la journaliste Phyllis Lee Levin qui a dit d’elle qu'Edith Wilson était une femme aux vues étroites et à une détermination formidable. En revanche, Joe Tumulty, chef d'état-major de Wilson, a écrit: Aucun homme public n'a jamais eu un aide plus dévouée, et aucune femme un mari plus dépendante de sa compréhension sympathique de ses problèmes ... La constitution physique forte de Mme Wilson, combinée avec la force du caractère et du but, l'a soutenue sous une tension qui doit avoir détruit la plupart des femmes. Après 1921, elle reste aux côtés de son époux jusqu’à sa mort, 3 ans plus tard. Elle meurt, quant à elle, en 1961. Edith Wilson était également une descendante directe de John Rolfe, un des premiers colons anglais à qui on attribue le début de la culture du tabac, et de la célèbre princesse indienne Pocahontas, fille de Nonoma Winanuske Matatiske et Wahunsunacock.