Des phares pour diriger… les avions !

Des phares pour diriger… les avions !

Dans les années 20, afin de pouvoir distribuer rapidement le courrier, on développa tout un réseau de phares aéronautiques pour permettre à la navigation aéronautique de s’effectuer de nuit ou en temps de brouillard, de phare en phare. Ils étaient dans un premier temps destinés à l’aéropostale et aux premières lignes régulières entre Londres et Paris. Ils étaient allumés peu de temps avant le passage de l’avion par un habitant du village (en règle générale il s’agissait de l’instituteur ou du garde champêtre) qui en avait reçu l’ordre par un télégramme ou par la poste et constituent les ancêtres de la radionavigation actuelle. Dans son roman Vol de nuit, paru en décembre 1931, Antoine de Saint-Exupéry décrit à merveille la manière dont les aviateurs risquaient leur vie pour faire passer des messages d’un point à l’autre durant la nuit, que ce soit pour annoncer de bonnes ou de mauvaises nouvelles, pour faire passer des mots d’amour ou de rupture…

Un système de morse lumineux permettait aux pilotes de savoir s'ils allaient dans la bonne direction.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.