Un bâtard à la cour d’Angleterre

Un bâtard à la cour d’Angleterre

 

En 2012 à Leicester, on a découvert un cadavre plein de surprises. Il s'agissait de Richard III, roi d' au XVe siècle. Les analyses ADN mettent le doute sur la légitimité de ses descendants. En effet, la reine Elizabeth II, le prince William et son fils, George, (sur qui ont été effectué les tests) ne sont pas ses descendants, ce qui veut dire qu'une reine a fauté entre temps.

Les historiens pensent avoir trouvé quelle reine d'Angleterre a eu un enfant illégitime et donc ont déterminé qui serait théoriquement le roi légitime d'Angleterre. Il s'agit de Mike Hasting, un conducteur de chariot australien mort en 2012. Mais qui est donc cette grande fautive ? Selon l'historien Michael Jones, des documents retrouvés à la cathédrale de Rouen indiquent que le roi Edouard IV (au pouvoir de 1461 à 1483) était un enfant illégitime. Au moment de sa conception, son père, Richard d'York, combattait les Français à Pontoise, alors que sa mère, Cécile, se trouvait à 200 km de là, à Rouen. Difficile, dans de pareilles circonstances, de concevoir un enfant ! Si cette théorie est vraie, la couronne aurait dû revenir au jeune frère d'Edouard, George, duc de Clarence et ancêtre de Mike Hastings. Ce dernier n'avait montré qu'un intérêt limité pour la défense de ses droits : Je pense que je pourrais envoyer à Elizabeth II une petite facture pour les arriérés de loyer. Ça fait 500 ans que la famille de cette brave fille vit dans mon fichu château !