Le langage fleuri du pape Grégoire VII

Le langage fleuri du pape Grégoire VII

Dans les règles secrètes des Templiers, rédigées en 1118 et modifiées au cours du XIIIsiècle, le pape est taxé d’Antéchrist et l’Église, de Satan. On ne peut entièrement les désapprouver en raison de la débauche de nombreux ecclésiastiques, au point que Grégoire VII (1073-1085) lui-même vitupéra ainsi contre les femmes :

« Je m’adresse à vous, séductrices de clercs, bave de Satan, écume de paradis, poison de mes âmes, poignards des cœurs, huppes, chiennes, louves, sangsues et salopes. »

Boniface VIII (1294-1303) lui-même pratiquait la sodomie, la pédérastie et la fornication. Clément V, pape d’Avignon qui mit fin à l’ordre des Templiers, était aussi un débauché notoire.