Malgré 60 000 soldats, Charles Quint échoua à reprendre Metz

Malgré 60 000 soldats, Charles Quint échoua à reprendre Metz

Lors de son voyage d'Allemagne (une expédition tournée contre le Saint-Empire romain germanique), en avril 1552, Henri II s'empara de Metz, propriété du Saint-Empire romain germanique de . Il n'a cependant pas eu besoin d'armes pour ce faire, bénéficiant de l'aide de nombreux échevins de la région. 

Fou de rage, l'Empereur assiégea la ville en octobre 1552 avec 60000 soldats, face aux 7000 hommes d'Henri II.

Ce fut cependant insuffisant pour reprendre la cité messine : après trois mois de siège infructueux, l'armée romaine, ravagée par la famine, la dysenterie et le typhus se retira en janvier 1553. Charles Quint, à la suite de cette cuisante défaite, aurait dit : "la chance est femme, elle préfère un jeune roi à un vieil empereur". Cinq ans plus tard, sur son lit de mort, l'Empereur qui avait depuis partagé son empire entre ses fils, disait : "Si l'on ouvrait mon coeur, on y trouverait le nom de Metz".

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.