arnaque

Comment Victor Lustig a-t-il vendu la Tour Eiffel ? Histoire d’une arnaque incroyable !

Rien ne prédestinait Victor Lustig à la carrière d’escroc que fut sa vie. C’est le 4 janvier 1890 que le petit Victor voit le jour à Hostinné, petite ville située sur les bords de la Labe, en Bohême, dans ce qu’on appelait alors l’Empire austro-hongrois. Issu d’une famille bourgeoise, le jeune Lustig fait très tôt preuve d’une certaine facilité à apprendre, notamment les langues, ce qui lui permet de suivre sa scolarité dans les meilleures écoles du cru. À dix-huit ans, l’avenir de Victor semble déjà tout tracé : une carrière d’avocat ou d’homme d’affaires, voire même de haut fonctionnaire. Mais voilà, Lustig est intelligent, très intelligent, et son esprit ne peut se contenter d’une vie aussi bien rangée. Surtout que sa grande ambition est d’être riche, très riche, et pas dans vingt ou trente ans, non, tout de suite.

Retour haut de page