George de la Tour : le peintre du roi

George de la Tour : le peintre du roi

 

Georges de La Tour est né le 13 mars 1593 à Vic-sur-Seille, dans la Moselle, et est mort le 30 janvier 1652 à Lunéville. Il s’agit d’un peintre s’étant installé le Duché de Lorraine (conquis par la France entre 1641 et 1648) pour y pratiquer son art. Ses peintures représentaient principalement des scènes religieuses sombres éclairées par une chandelle. Durant le 20e siècle, après plusieurs siècles où l’on n’a presque plus entendu parler de lui, il est devenu l’un des artistes baroques français du 17e siècle les plus considérés. D’ailleurs, à son époque, il était connu comme étant le Peintre du Roi (de France), et était considéré comme l’un des plus grands artistes. Aujourd’hui, nous ne disposons que très peu de ses œuvres, et les raisons pour lesquelles un si grand artiste est resté dans l’ombre pendant tant de siècles sont inconnues. Heureusement, grâce aux efforts d’Hermann Voss, un savant allemand, une partie de son œuvre a pu être redécouverte en 1915.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.