Joseph Warren : le père de la Révolution

Joseph Warren : le père de la Révolution

 

Joseph Warren, né en 1741 et mort en 1775, était reconnu, à son époque, comme le véritable architecte de la américaine. Il était l’une des figures de proue de la « Tea Party » les plus connues de l’Histoire.

Il a écrit une série de Résolutions qui a servi comme plan au premier Gouvernement américain autonome. Il a également fait le discours qui a déclenché la première bataille de la Guerre d’Indépendance. Il a envoyé Paul Revere pour l’une des chevauchées les plus célèbres de l’Histoire.

Warren a envoyé Paul Revere faire sa fameuse balade de minuit.

En effet, le 18 avril 1775, J. Warren apprend que des troupes britanniques sont sur le point de traverser la rivière Charles et à attaquer Lexington, sans doute pour arrêter de grands noms américains John Hancock et Samuel Adams, et Concord pour s’emparer des armes qui s’y trouvent. Il était capital d’avertir les troupes américaines. Pour être sûr que le message parvienne, Warren décida d’envoyer deux messagers : l’un par voie terrestre, l’autre par voie maritime. Vers 23 h donc, Paul Revere fut envoyé par Warren pour traverser la rivière Charles pour aller à Lexington avertir les Fils de la Liberté. Cette course contre la montre fut appelée la « Midnight Ride ».

Il fut le seul des chefs Patriotes, antérieur à la Déclaration d’Indépendance, à risquer sa propre vie contre les Britanniques sur le champ de bataille (Sandler 55) et est d’ailleurs mort à la bataille de Bunker Hill le 17 juin 1775.

Malgré tout, l’Histoire l’a un peu mis de côté ; il était entouré de grands noms qui nous sont familiers, et pourtant, son nom n’est pratiquement pas cité de nos jours. Faits intéressants : son frère est le fondateur de la Harvard Medical School, et dans quatorze états américains, un comté porte le nom de « Warren », en hommage à son nom.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.