assassinat

L’assassin reconnu de Jean Jaurès a été… acquitté

Le 31 juillet 1914, Jean Jaurès se fit assassiner à 21h40 par Raoul Vilain, alors qu’il dînait dans un café, celui du Croissant, rue Montmartre, non loin du siège de l’Humanité (journal qu’il avait fondé dix ans plus tôt). Il est atteint par deux coups de feu : une balle perfore son crâne et l’autre se niche dans une boiserie. Il s’effondre aussitôt, mortellement atteint. Grand pacifiste, il était contre le