Normandie

Anecdotes sur le débarquement en Normandie

Aviateurs noyés par prudence Le soir du 5 juin 44, des dizaines d’avions chargés de bombes décollèrent l’un après l’autre des côtes de l’Angleterre, à intervalle d’une minute. À l’approche des côtes françaises, pour éviter d’être repéré par l’ennemi, l’éclairage des avions devait être réduit au minimum: la luminescence du tableau de bord et la lampe individuelle. Pour la même raison, tout contact par radio entre appareils était interdit, même