La Mésopotamie, entre deux fleuves

Autrefois, une partie de l' se nommait la Mésopotamie, terme qui signifie "Entre 2 ". En effet, cette où se trouve la capitale Bagdad est située entre le Tigre et l'Euphrate.

La Mésopotamie est une région historique de l'Asie occidentale située dans le système fluvial Tigre-Euphrate, dans la partie nord du Croissant fertile et correspondant, à l'heure actuelle, à peu près la zone couvrant l'Iraq, le Koweït, l'est de la Syrie, le sud-est de la Turquie et les régions situées le long des frontières turco-syrienne et Iran-Irak.

Les Sumériens et les Akkadiens ont dominé la Mésopotamie depuis le début de l'histoire écrite jusqu'à la chute de Babylone en 539 avant JC, lorsqu'elle fut conquise par l' achéménide. Le territoire est conquit par Alexandre le Grand en 332 avant JC, et après sa , il est devenu une partie de l'empire grec séleucide .

Editions Jourdan sur Amazon.fr

Vers 150 avant JC, la Mésopotamie était sous le contrôle de l' Empire parthe. La Mésopotamie est devenue un champ de bataille entre les Romains et les Parthes, les parties occidentales de la Mésopotamie étant sous contrôle éphémère romain. En l'an 226, les régions orientales de la Mésopotamie sont tombées aux mains des Perses sassanides. La division de la Mésopotamie entre les empires romains et sassanides a duré jusqu'à la musulmane de la Perse du VIIe siècle par l'Empire sassanide et la conquête musulmane du Levant par les Byzantins. Un certain nombre d'États mésopotamiens natifs principalement néo-assyriens et chrétiens existaient entre le 1er siècle avant JC et le 3e siècle après JC, y compris Adiabene , Osroene et Hatra.

La Mésopotamie est le site des premiers développements de la révolution néolithique vers 10 000 av. Il a été identifié comme ayant inspiré certains des développements les plus importants de l'histoire humaine, y compris l'invention de la roue, la plantation des premières cultures céréalières et le développement de l'  cursive, des mathématiques, de l'astronomie et de l'agriculture.

La Mésopotamie vient des mots grecs anciens μέσος milieu et ποταμός rivière et se traduit par entre les rivières. Le terme est utilisé dans toute la Septante grecque pour traduire l'équivalent hébreu et araméen Naharaim. Une utilisation grecque encore plus ancienne du nom de Mésopotamie est évidente dans l'Anabasis d'Alexandre, qui a été écrite à la fin du IIe siècle après JC, mais fait spécifiquement référence à des sources de l'époque d'Alexandre le Grand. Dans l'Anabasis, la Mésopotamie a été utilisée pour désigner la terre à l'est de l'Euphrate dans le nord de la Syrie.

Le terme araméen biritum / birit narim correspondait à un concept géographique similaire. Plus tard, le terme Mésopotamie a été plus généralement appliqué à toutes les terres entre l'Euphrate et le Tigre, incorporant ainsi non seulement des parties de la Syrie mais aussi presque tout l'Irak et le sud-est de la Turquie. Les steppes voisines à l'ouest de l'Euphrate et la partie occidentale des montagnes de Zagros sont également souvent incluses sous le terme plus large de Mésopotamie.

Une autre distinction est généralement faite entre la Mésopotamie septentrionale ou supérieure et la Mésopotamie méridionale ou inférieure. La Mésopotamie supérieure, également connue sous le nom de Jazira, est la zone située entre l'Euphrate et le Tigre depuis leurs sources jusqu'à Bagdad. La Mésopotamie inférieure est la zone allant de Bagdad au golfe Persique et comprend le Koweït et certaines parties de l'ouest de l'Iran.

Dans l'usage académique moderne, le terme Mésopotamie a souvent aussi une connotation chronologique. Il est généralement utilisé pour désigner la zone jusqu'à la conquête musulmane, des noms comme la SyrieJazira et l'Irak étant utilisés pour décrire la région après cette date. Il a été soutenu que ces euphémismes ultérieurs sont des termes eurocentriques attribués à la région au milieu de divers empiètements occidentaux du XIXe siècle.

Retour haut de page