39-45

Vivre pendant la Seconde Guerre mondiale

La faim justifie les moyens La ration officielle, qui évitait la famine, coûtait seulement 6 francs par jour environ, mais elle ne fournissait que 1200 calories, soit la moitié de ce qui était consommé en 1939. Dès lors, le vol de tickets de rationnement, parfois perpétré dans une violence inouïe, apparut d’autant plus scandaleux. Le 25 juin 1842, devant la mairie du XIIe arrondissement, quatre individus sortirent de la file,

Marcel Petiot : un monstre psychopathe

Un jeune délinquant déjà délinquant dans sa jeunesse Marcel Petiot (1897-1946) fut, dit-on, un gentil bambin. À l’âge de 2 ans, ses parents le confièrent à une brave femme surnommée «l’Henriette». Lorsqu’il lui caressait le visage, il la pinçait subitement jusqu’au sang. Son premier jouet fut un jeune chat à qui il fit subir les pires tortures. Un jour, en le tenant par la peau du cou, il lui plongea