Quand des mesures visant à augmenter des récoltes… provoquent la famine !

Quand des mesures visant à augmenter des récoltes... provoquent la famine !

La campagne lancée par Mao Zedong des Quatre Nuisibles visait à accroitre la productivité de l'agriculture, en éliminant rats, mouches, moustiques et moineaux. La campagne a tout d'abord été lancée en tant que campagne d'hygiène visant à éradiquer les ravageurs responsables de la transmission de la peste et de la maladie: les moustiques responsables du paludisme; les rongeurs qui propagent la peste; les mouches aéroportées envahissantes; et les moineaux - en particulier le moineau des forêts qui mangeait des graines de céréales et des fruits. À la suite de cette campagne, beaucoup de moineaux sont morts d'épuisement; les citoyens frappaient des casseroles et des poêles pour que les moineaux n'aient pas la chance de se reposer sur des branches d'arbres et tombent morts du ciel. Des nids de bruant ont également été détruits, des œufs ont été brisés et des poussins ont été tués. En plus de ces tactiques, les citoyens ont également eu recours au tir des oiseaux du ciel. 

Ces attaques de masse ont épuisé la population de moineau, en la poussant à l'extinction proche. L'éradication massive des oiseaux amena à la prolifération des insectes qui ravagèrent les récoltes. Des récompenses non matérielles ont été accordées à ceux qui ont remis le plus grand nombre de queues de rat, de mouches mortes et de moustiques, ou de moineaux morts. 

Ce fut un des éléments conduisant à la Grande entre 1958 et 1961 qui provoqua la mort de plus de 30 millions de Chinois, incitant Mao à mettre fin à la campagne contre les moineaux et à rediriger l'attention vers les punaises de lit.