Un métro secret à New York

Un métro secret à New York

 

En 1904, le métro moderne a vu le jour à New York et a été officiellement ouvert, changeant la ville pour toujours ! Cependant, fait méconnu par la majorité, il ne s’agissait pas du tout premier métro ! En effet, à cause des embouteillages insoutenables à Broadway, Alfred Ely Beach (jeune propriétaire du nouveau magasine Scientific American) a eu une brillante idée : et pourquoi ne pas construire un réseau de chemins de fer sous-terrain, qui utilise un ventilateur géant pour propulser et aspirer un wagon dans un tunnel, dans les deux sens ? Pour pouvoir avoir le consentement de William Tweed, commissaire des travaux publics corrompu, Beach a dû mentir et prétendre qu’il s’agissait de la mise en place d’un système de livraison du courrier. Tweed (dont le revenu provenait en grande partie du transport urbain) n’a donc pas opposé son veto à cette demande.

Ainsi, Baech et un petit groupe d’hommes ont commencé à creuser un tunnel sous Broadway, durant la nuit. Toute cette opération était tenue secrète, et tout ce qu’ils creusaient était stocké dans le sous-sol d’un bâtiment que Baech avait spécialement acheté à cet effet. Tout se déroulait très bien, mais juste avant qu’ils puissent finir leur première ligne de métro, la presse en a eu vent et l’information est devenue publique. L’équipe de Baech a donc travaillé deux fois plus pour finir leur ligne de métro et l’a mise à la disposition du grand public le 1er mars 1870. Les passagers payaient 25 cents par voyage. Il s’agissait donc d’une entreprise prospère : le métro a transporté plus de 400 000 passagers durant sa première année !

Malheureusement, Tweed a été outragé et s’est opposé à une future extension du métro. Cependant, il fut ensuite emprisonné pour corruption et Beach a pu obtenir la permission nécessaire pour poursuivre ses travaux d’extension… C’était sans compté la crise économique qui s’approchait à grands pas : les investisseurs privés se faisaient plus rares : le métro ne fut pas terminé et resta caché sous la ville, complètement scellé (avec les wagons de luxe et les autres machines), avant d’être incorporé dans ce qui est aujourd’hui la City Hall Station.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.