Catastrophe

17 janvier 1966 : 4 bombes atomiques sur l’Andalousie

Alors qu’il pêche tranquillement le long des côtes de l’Andalousie, à quelques encablures de la ville de Palomares, Francisco Simó Orts observe depuis sa chaloupe un spectacle aérien qui ne manque pas de le surprendre. En effet, là, dans le ciel, une boule de feu apparaît soudainement suivie d’un vacarme de carlingue assourdissant. Après cette explosion, le pauvre pêcheur, effaré, observe chuter non loin de lui, un objet oblong, semblable à une balle de fusil, qui vient bientôt s’engouffrer dans la mer d’un bleu azur.

Louis-Auguste Cyparis, sauvé de l’éruption d’un volcan… grâce à la prison !

Lors de l’éruption de la montagne Pelée, dans le nord de la Martinique, le 8 mai 1902, le volcan provoqua une nuée ardente qui rasa la ville de Saint-Pierre et fit 30 000 victimes. Cette catastrophe naturelle est l’éruption volcanique la plus meurtrière du XXe siècle. Une vingtaine de navires marchands, accostés dans le port, coulèrent, emportant avec eux tout leur équipage.

Des centaines de morts lors de la cérémonie de couronnement de Nicolas II

  Nicolas II et sa femme Alexandra, de son vrai nom Alix de Hesse-Darmstadt, ont été couronnés empereur et impératrice de Russie le 26 mai 1896. Quatre jours plus tard, un banquet allait être organisé pour le peuple à Khodynka Field. Pour l’occasion, la place publique fut transformée et des théâtres, des buffets et des cafés furent mis en places pour la célébration. Non loin de la place se trouvait un immense champ

Jean-Joseph Merlin, l’homme qui mit des « roulettes à ses chaussures »

  La première apparition des patins à roulettes eut lieu en 1759 grâce à Jean-Joseph Merlin, un inventeur belge originaire de la ville de Huy, excentrique. Cet homme eut en effet la brillante idée d’adapter le patinage sur glace à la terre ferme en fixant des rouleaux en métal en ligne sous une plaque en bois. Mais l’histoire des patins à roulettes aurait pu s’interrompre brutalement car l’inventeur, maitrisant mal

Peshtigo : au Secours, la forêt brûle !

  Beaucoup de ceux qui liront ces quelques lignes ont très certainement déjà entendu parler du Grand Feu de Chicago qui a coûté la vie à des centaines de personnes et détruit plus de 6 kilomètres carrés du territoire de Chicago, dans l’Illinois. Mais combien auront déjà entendu parler de l’incendie qui a eu lieu à Peshtigo, dans le Wisconsin ? Pourtant, cet incendie était bien plus dévastateur et bien plus

Les bataillons ne peuvent pas traverser un pont au pas

Il est très dangereux et interdit pour un bataillon de soldats de traverser un pont au pas. En effet, le pont peut entrer en résonance, phénomène physique qui le fait onduler et peut entraîner sa destruction. En 1850, le pont de la Basse-Chaîne (qui avait été construit douze ans plus tôt) s’effondra, à cause d’un phénomène de résonance. Deux cents vingt soldats du 3e bataille du 11e régiment d’infanterie légère

Un attentat avant le 11 septembre pour faire tomber les tours

L’attentat à la bombe du World Trade Center de 1993 était une attaque terroriste contre le World Trade Center, perpétrée le 26 février 1993, lorsqu’un engin explosif a éclaté sous la tour nord du World Trade Center à New York. Le dispositif était destiné à envoyer la Tour Nord s’écraser dans la Tour Sud et de tuer les dizaines de milliers de personnes travaillant dans le complexe. Le plan a échoué, mais

À Londres, un brouillard dura 4 jours et tua des milliers de personnes

Le Grand Smog de Londres, ou Grand Smog de 1952, était un grave événement de pollution atmosphérique qui a affecté la ville de Londres au début de décembre 1952. Une période de temps froid, combinée à un anticyclone et à un vent très faible, pour ne pas dire inexistant, rassembla des polluants atmosphériques — principalement découlant de l’utilisation du charbon — pour former une épaisse couche de smog sur la ville. Il a duré du vendredi

La centrale de Tchernobyl ne s'est pas arrêtée après la catastrophe de 1986

Après la catastrophe survenue dans la nuit du 25 au 26 avril 1986, la centrale nucléaire de Tchernobyl n’a pas été pas fermée : elle continue de produire de l’électricité jusqu’au 15 décembre 2000, et on estime que 9 000 personnes y ont travaillé, ils étaient protégés par un « sarcophage » qui isolait le réacteur 4, celui qui avait explosé. La centrale aura été effective pendant vingt-trois ans.  Aujourd’hui, même à