Egypte

Une méthode originale pour compter les morts ennemis

Après une bataille, pour évaluer le nombre de morts ennemis, les Égyptiens avaient une méthode qui ne faisait pas dans la délicatesse : ils coupaient les bras et les sexes des soldats morts qui servaient alors de trophées au pharaon.  Ces monceaux de membres et de phallus étaient scrupuleusement répertoriés par les scribes.