39-45

La tragédie de l’USS Indianapolis, quand les requins sont aussi dangereux que les Japonais...

Le 30 juillet 1945, après avoir livré des pièces détachées pour la bombe d’Hiroshima sur l’île Trinian, l’USS Indianapolis est coulé par un sous-marin japonais, alors qu’il avait accompli quatre jours plus tôt avec brio sa mission. À cause de l’équipement un peu vieillot du navire, l’équipage fut incapable de détecter la présence de l’ennemi et le capitaine McVay, responsable de l’USS, n’avait pas été informé que, quelques jours auparavant,

Arnhem, la défaite pouvait être évitée

Du 17 au 25 septembre 1944 se déroula l’Opération Market Garden qui avait pour principal objectif la prise, par les Alliés, des ponts franchissant les principaux fleuves des Pays-Bas occupés par les Allemands. Voici un rappel des événements et une rare interview du Prince Bernhard des Pays-Bas, témoin de premier ordre de cette opération…

La capitulation du Japon

Le 2 septembre 1945, la capitulation du Japon met un terme aux hostilités de la Seconde Guerre mondiale. L’occasion pour nous de revenir sur le déroulement chronologique de ce moment historique…

Histoire d'un faux : les carnets de Hitler

Le 22 avril 1983, le Stern convoque ses confrères et concurrents à une conférence de presse en annonçant qu’elle s’apprête à révéler rien de moins que le plus grand évènement historique de ces dernières décennies : les 62 volumes qui composent le journal intime d’Adolf Hitler… Mais le rêve était trop beau pour être vrai…

Fanta : la boisson née en eaux troubles

On raconte souvent que Fanta fut soit inventé par Hitler, soit que ce dernier ordonna sa conception, en tant qu’alternative acceptable pour les « bons » Allemands qui devraient éviter le Coca-Cola. Oubliez ces légendes et découvrez la véritable histoire du Fanta…

Mussolini raconte sa captivité et sa libération

« Je fus arrêté le 25 juillet, le jour de mon entrevue avec le roi, le lendemain de la réunion du Grand Conseil Fasciste. Étant arrivé au bas de l’escalier du Palais royal, je fus surpris de constater qu’à la place de la voiture qui m’avait amené, se trouvait une ambulance. En même temps, un officier des carabinieri, se détachant d’un peloton, me donna l’ordre d’y monter… »