Guillaume le Conquérant : le Normand devenu roi

Guillaume le Conquérant : le Normand devenu roi

Guillaume Ier, dit « le Conquérant » ou « le Bâtard » (ca. 1027-1087), duc de Normandie (1035-1087), avait revendiqué la couronne anglaise que lui avait promise le roi anglo-saxon Édouard le Confesseur, mais Harold II s’en était emparé. Le duc remporta sur ce dernier la bataille de Hastings et devint aussitôt roi d’Angleterre (1066-1087).

Peau de banane à Hastings

La flotte de Guillaume aborda la côte anglaise, entre Eastbourne et Hastings, le mercredi 29 septembre 1066 à trois heures de l’après-midi. Le duc attendit que tous les hommes de son équipage aient quitté la Mora, en poussant une longue clameur, pour descendre à son tour du navire. Mais son pied glissa malencontreusement et le prestigieux guerrier s’étala de tout son long, éclaboussant ses voisins et mouillant sa tenue. Aux cris de guerre succédèrent des cris de désolation… Harold mourut dans la bataille et Guillaume fut couronné à Westminster le 25 décembre.

Coup de froid

Tout au long de ses trente-deux années de vie conjugale avec Mathilde, à Caen, avant 1060, le duc n’aurait eu qu’une seule attitude violente envers son épouse : par jalousie, il l’aurait traînée par les cheveux tout le long d’une rue où soufflait un vent aigrelet, rebaptisée en conséquence Froide-Rue.