L’étonnante histoire… de la numérotation des départements français !

L'étonnante histoire... de la numérotation des départements français !

 

Lors de la Révolution française (1789), le décret divisant la France en départements est voté le 22 décembre 1789, leurs limites étant fixées le 26 février 1790. Leur existence prend effet le 4 mars 1790, les départements étant alors au nombre de 83. L'Assemblée constituante ne leur attribue pas de numéro particulier. Depuis le début du XVII siècle, les services postaux français font usage de marques postales permettant de repérer le lieu d'émission. À partir du 1 janvier 1792, les lettres portent une marque au tampon indiquant le bureau émetteur ainsi qu'un numéro spécifiant son département. À cette fin, les départements sont classés par ordre alphabétique de leur éponyme (« Alpes », « Loire », etc.), leur qualificatif (« Haut », « Bas ») servant de classement secondaire.

Mais les numéros ont évolué depuis et l'actuelle numérotation date de 1920. En 1922, le territoire de Belfort est constitué comme département et est ajouté en fin de liste avec le numéro 90.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.