seconde guerre mondiale

Le "moustique" qui a gagné la guerre

L’avion britannique Mosquito a joué un rôle décisif pendant la Seconde Guerre mondiale, car il était un des avions les plus rapides de l’époque, et un des meilleurs bombardiers. Pourtant, en terme technologique, il était assez rudimentaire, car il était presque entièrement construit en bois contre-plaqué, ce qui en fit également le premier avion furtif de l’Histoire.

La tronçonneuse de Hitler

La mitrailleuse allemande MG42 utilisée lors de la Seconde Guerre mondiale était surnommée par les Alliés « la tronçonneuse d’Hitler ». En effet, l’arme possédait une cadence de tir si élevée (environ 1200 tirs/minute) que l’oreille humaine avait du mal à discerner les différentes détonations et entendait plutôt un bruit continu.

Tireuse d’élite soviétique, amie d’Éléonore Roosevelt

Sorti en 2015, le film Battle for Sevastopol rappelait au monde les exploits de la meilleure tireuse d’élite de la Seconde Guerre mondiale, ou, comme les Russes aiment l’appeler, la Grande Guerre patriotique : Lioudmila Mikhaïlovna Pavlitchenko. Touchant, bien réalisé, ce drame met en avant la vie de l’héroïne de guerre dans les tranchées, d’Odessa et de Sébastopol.

Capitaine de Gaulle : 32 mois de frustration et 5 tentatives d’évasion

Figure emblématique de la France lors de la Seconde Guerre mondiale, le général de Gaulle fut pourtant frappé de nombreuses déconvenues durant le conflit qui la précéda. Pendant 32 mois, l’illustre chef d’État, à l’époque capitaine, fut fait prisonnier et tenta par tous les moyens de mettre un terme à cette condition qu’il jugeait dégradante et déshonorante. À cinq reprises, il s’acharna, sans succès, de rejoindre les forces françaises dans des batailles qui allaient modeler l’Europe moderne.