Russie

Le mystère de la mort d’Anastasia Romanov

Anastasia Romanov, fille du tsar Nicolas II et de son épouse Alexandra Feodorvna, vit le jour le 18 juin 1901, à l’aube du 20e siècle. Entourée de ses trois sœurs et de son frère Alexis, elle mena pendant seize ans l’existence d’une princesse impériale, jusqu’à ce que n’éclate, en 1917, la révolution bolchevique. Suite à ces bouleversements, Nicolas II et sa famille furent assignés à résidence au palais Alexandre, puis enfermés à Tobolsk, en Sibérie, avant d’être transférés à la maison Ikatiev d’Ekaterinbourg. Ils y furent détenus quelques jours, dans le noir absolu, en attendant que le tsar ne soit amené à Moscou, où il devait être jugé dans les règles.

Des préparations à base de plomb, un impôt sur la barbe et les secrets de beauté de Marie-Antoinette

Si les cosmétiques étaient très prisés en France et en Asie, dans d’autres cours européennes, ils étaient bannis.Voici quelques exemples des tendances cosmétiques d’alors au Japon, en Angleterre, en Russie et en France.​ Au Japon L’ère Edo, qui s’étend du XVIIe au XIXe siècle, correspond à une époque d’urbanisation croissante du Japon durant laquelle une société bourgeoise émerge. (….)  Les épouses aussi devaient dans leur apparence respecter leur rang. Elles

Des centaines de morts lors de la cérémonie de couronnement de Nicolas II

  Nicolas II et sa femme Alexandra, de son vrai nom Alix de Hesse-Darmstadt, ont été couronnés empereur et impératrice de Russie le 26 mai 1896. Quatre jours plus tard, un banquet allait être organisé pour le peuple à Khodynka Field. Pour l’occasion, la place publique fut transformée et des théâtres, des buffets et des cafés furent mis en places pour la célébration. Non loin de la place se trouvait un immense champ

Catherine Svanidze, la femme qui brisa le coeur de Staline

Lors de l’enterrement de sa première épouse et mère de son fils Iakob, Catherine Svanidzé, morte de la tuberculose en 1907 (elle était alors âgée de vingt-deux ans !), Staline déclara cette phrase peut-être prémonitoire : « Cette créature adoucissait mon coeur de pierre. Elle est morte, et avec elle sont morts mes derniers sentiments tendres envers les Hommes ». Catherine et Joseph n’ont été mariés que dix-huit mois, mais l’amour de