Mathilde

Les invasions mongoles : double naufrage aux côtes nippones

Aujourd’hui considéré comme le plus large empire jamais constitué dans l’Histoire de l’humanité, l’Empire mongol, à son zénith, s’étendait sur la quasi-totalité du continent asiatique et sur de vastes régions d’Europe de l’est et du Moyen-Orient. Sa structure de gouvernance, bien qu’elle se montrât initialement impitoyable envers les populations assujetties en les massacrant et en les réduisant au statut d’esclave, se développa considérablement par la suite en intégrant leur culture et en s’enrichissant de leurs découvertes.

Le premier vampire était une femme !

Dracula vole la vedette à Carmilla. En 1897, Bram Stocker créa un héros (ou antihéros ?) dont le succès ne devait jamais se départir, et ce jusqu’à nos jours : le comte Dracula, vampire par excellence. L’écrivain a trouvé son inspiration fantastique dans la vie d’un personnage historique bien réel : Vlad III Basarab (mort en 1476), un voïvode de Transylvanie. Ce seigneur puissant était désigné par l’épithète de Tepes (en roumain) ou l’Empaleur

Des préparations à base de plomb, un impôt sur la barbe et les secrets de beauté de Marie-Antoinette

Si les cosmétiques étaient très prisés en France et en Asie, dans d’autres cours européennes, ils étaient bannis.Voici quelques exemples des tendances cosmétiques d’alors au Japon, en Angleterre, en Russie et en France.​ Au Japon L’ère Edo, qui s’étend du XVIIe au XIXe siècle, correspond à une époque d’urbanisation croissante du Japon durant laquelle une société bourgeoise émerge. (….)  Les épouses aussi devaient dans leur apparence respecter leur rang. Elles

Dans la langue de … Corneille ?

Il est relativement fréquent d’attribuer une langue à l’auteur national qui, le mieux, la représenta par ses textes et compositions. Ainsi,associe-t-on l’espagnol à Cervantes, l’anglais à Shakespeare et l’Italien, àDante, par exemple. En ce sens, lorsque l’on évoque le français, il semble aujourd’hui indiscutable qu’il soit décerné à son plus grand et honorable représentant : Molière. Et pourtant, la paternité des œuvres de cette figure littéraire en l’apparence indétrônable suscite, de

Tireuse d’élite soviétique, amie d’Éléonore Roosevelt, femme.

Sorti en 2015, le film Battle for Sevastopol rappelait au monde les exploits de la meilleure tireuse d’élite de la Seconde Guerre mondiale, ou, comme les Russes aiment l’appeler, la Grande Guerre patriotique : Lioudmila Mikhaïlovna Pavlitchenko. Touchant, bien réalisé, ce drame met en avant la vie de l’héroïne de guerre dans les tranchées, d’Odessa et de Sébastopol.

Plan à 3 platonique pour l’auteur de l’Antéchrist

Enfermé dans un irrémédiable mutisme, la moustache touffue et mal taillée, le regard perdu, l’esprit ailleurs… Friedrich Nietzsche s’éteint tragiquement à Weimar, en Allemagne, après avoir brusquement sombré dans la folie lors d’une scène dont l’histoire gardera tristement mémoire. En effet, 11 ans plus tôt, le philosophe de l’éternel retour se jette au cou d’un cheval que l’on bat dans une rue de Turin : il implore en sanglots qu’on épargne le pauvre animal. C’est le début d’une longue et pénible descente aux enfers.

Et si on mangeait des Gauff' au Suc' ?

En famille ou entre amis, de Liège ou de Bruxelles, au sucre ou au chocolat, les gaufres belges sont une véritable institution ! Pour ne rien laisser au hasard dans la préparation de ces delicatessen bien gourmandes, pensez à vous approprier les indispensables. Ne vous manque-t-il rien ? Achetez ce dont vous avez besoin en quelques clics ! Avis de transparence Certains liens sont des liens affiliés. Autrement dit, nous

La légende du mage de Staline

Wolf Grigorievitch Messing constitue l’un des personnages les plus énigmatiques du XXe siècle. Ses contemporains, qui assistèrent en de nombreuses occasions à la démonstration de ses facultés extraordinaires, le décrivirent à la fois comme un hypnotiseur, un médium et un devin. Ces derniers prétendaient ainsi qu’il était capable de lire dans l’esprit des gens, et de leur insinuer n’importe quelle idée. Les mythes et légendes qui entourent ce personnage sont donc nombreux et divers.

Le prisonnier qui parlait l’allemand

Il s’appelait Charles Joseph Coward, n’avait rien d’un lâche et fut même un exemple de courage. Qui l’eut cru avec un tel patronyme ? Citoyen britannique, il s’engage dans l’armée en 1937, à l’âge de 32 ans. Il sert dans le régiment d’Artillerie quand éclate la Seconde Guerre mondiale en 1939. Le 21 mai 1940, les Allemands prennent le port de Calais. Les Alliés battent en retraite et les forces armées britanniques fuient le pays par le port de Dunkerque. Nombre d’entre eux en réchappent juste à temps, mais les moins chanceux sont faits prisonniers. C’est le cas de Charles Coward, qui est alors fait prisonnier de guerre et envoyé au camp de travail de Stalag VIII, dans le sud de la Pologne actuelle.

Cache-cachembuscade : la compagnie perdue qui sauve l’Union

Aussi brutale et passionnée qu’ait été la guerre de Sécession, des historiens tels que le célèbre Shelby Foote savaient qu’il était peu probable que les confédérés gagnent : l’Union comptait deux fois plus de soldats et beaucoup plus de ressources que la Confédération.